Société

Port de l’uniforme, réponse aux maux de l’école publique ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Les enfants bientôt tous vêtus d’un uniforme dans la cour de récréation ? Une solution, « méritant d’être testée » selon Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, invité lundi 4 septembre sur RTL. Il a également déclaré qu’il « annoncerait les modalités d’une expérimentation d’ici l’automne ».

Face au YouTubeur HugoDécrypte, Emmanuel Macron est allé dans le même sens. Il s’est dit plutôt favorable « à une tenue unique ». « C’est à mon avis plus acceptable, cela peut paraître moins strict d’un point de vue disciplinaire », a renchéri le président de la République.
 
Un débat qui refait surface alors que le port de l’abaya est désormais interdit dans les établissements scolaires. Cet habit est considéré par le gouvernement comme contrevenant à la loi du 15 mars 2004, qui interdit d’arborer des signes religieux dans les établissements scolaires.
Aujourd’hui au cœur de l’actualité, la question de l’uniforme à l’école publique ne date pourtant pas d’hier. Il y a un an, le Rassemblement national avait déjà déposé une proposition de loi allant dans ce sens, rejetée par l’Assemblée nationale.

« Cela n’a pas de sens d’expérimenter »


Roger Chudeau, député RN et rapporteur de ladite loi, explique à OMERTA qu’il ne faut pas seulement « tester », mais que le port de l’uniforme doit être « imposé à tous les collégiens et à tous les lycéens de l’enseignement public ».
 
« Cela n’a pas de sens d’expérimenter. Gabriel Attal a lui-même reconnu la nature du danger. [L’abaya, ndlr], c’est une provocation antirépublicaine et anti-laïcité. Quand on a reconnu un danger, on n’expérimente pas un moyen de le combattre », martèle l’élu du Loir-et-Cher. Bien qu’il soit matière à débat sur la forme, le fond semble faire l’unanimité à droite. Dans un entretien au Journal du dimanche, Éric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes, a indiqué vouloir expérimenter le port de l’uniforme dans les collèges de son département. Réagissant à l’annonce de l’interdiction du …

Rémy Savarit

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

[Analyse] Rassemblement National : quelle politique à l’international ?

Le directeur de la rédaction d'OMERTA analyse les lignes de force de la position du rassemblement national en terme de relations international, loin des poncifs et des idées reçues.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge à Volodymyr Zelensky

Accueil en Normandie, honneurs militaires aux Invalides, discours à l’Assemblée nationale… Rien n’était trop bon trop beau pour encenser le controversé président ukrainien qui souhaite voir les occidentaux augmenter fortement leur soutien à sa croisade défensive contre les Russes.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL