Géopolitique

Ukraine : Poncins, l'anti-Martinon

 C'est sous la plume d'Amaury Brelet que Valeurs Actuelles a publié dans son numéro du 24 novembre 2022 un article à charge visant Étienne de Poncins, le très giscardien ambassadeur de France en Ukraine.  « La responsabilité d'Étienne de Poncins dans la gestion erratique de la crise est immense », synthétise le journaliste qui a collationné des témoignages de diplomates français. On y apprend qu'il a été décoré de la médaille d'honneur des Affaires étrangères, échelon or, une décoration en principe réservée aux auteurs d'  « actes de bravoure et de dévouement », ce qui semble loin d'être le cas de cet ambassadeur. Un diplomate français confie à OMERTA que  « le personnel de l'ambassade se venge », car dans le livre qu'il vient de publier, Étienne de Poncins dézingue son équipe sur le thème : « J'étais le capitaine d'un bateau ivre ». 

Un autre cadre du Quay d'Orsay surenchérit, toujours pour OMERTA :  « Étienne de Poncins a une réputation épouvantable, qui parachève notre marginalisation diplomatique ». Loin d'être glorieuse, l'évacuation temporaire de Kiev par notre ambassade relevait plutôt de la Retraite de Russie, comme le dit notre premier interlocuteur :  « Des agents de l'ambassade sont rentrés en France par leurs propres moyens, par la route, avec l'aide de leurs collègues aux différentes étapes en Pologne et en Allemagne ». Il ajoute, goguenard :  « Il a été inspecteur des Affaires étrangères pendant quatre ans avant d'être nommé en Ukraine. Il était donc chargé de faire respecter dans nos ambassades les règles dont il s'est lui-même affranchi ». Notre autre source ose la comparaison avec l'attitude bien différente du sarkozyste David Martinon, ambassadeur de France à Kaboul lors de la prise de la ville par les Talibans au mois d'août 2021 :  « Les équipes de Martinon qui ont vécu l'évacuation avec lui conservent beaucoup de respect pour son attitude digne et son efficacité ». 

La rédaction d'OMERTA

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

GG DD425

Il y a 1 ans

Signaler

0

là où on regarde c'est dépriment ! EM ose tout

À lire

L’Assemblée nationale effectue sa rentrée dans une ambiance surchauffée

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale a réélu sa présidente macroniste mais elle sera sous le contrôle d’un bureau majoritairement aux mains des élus du Nouveau front populaire. Le Rassemblement national, de son côté, a été tenu à l’écart des différents organes de gestion de la chambre des députés.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier