Économie

Ukraine : ces poulets qui venaient du froid

La lecture des articles est réservée aux abonnés

MHP est une société basée  sur l’île de Malte mais qui produit de la volaille en très grande quantité en Ukraine. Son président exécutif d’origine australienne, John Rich, a fait récemment part de son étonnement au média POLITICO quant aux attaques partagées jusqu’au sommet de l’État français à la concurrence déloyale que constitueraient ses importations massives et détaxées au sein de l’Union européenne. En effet, Emmanuel Macron en personne avait pointé du doigt le fondateur de MHP, Yuriy Kosyuk, un oligarque ukrainien de 55 ans, milliardaire apparemment peut regardant sur les normes de production des poulets qu’il exporte en direction des pays de l’UE. 

Des importations de volailles ukrainiennes en hausse de 47 % !


En se penchant sur les chiffre fournis par l’Union européenne elle-même, on s’aperçoit que les importations de volailles ukrainiennes ont augmenté de 47 % entre 2022 et 2023. Pourtant, John Rich prétend que la production de MHP destinée à l’Hexagone représente « moins de 3 % des importations totales de volaille de la France » écrit POLITICO. Rich rejette les difficultés rencontrées par les producteurs français de volaille sur la production en provenance d’Amérique du Sud, espérant ainsi sur le ressentiment grandissant de l’opinion publique hexagonale contre les négociations de libre-échange en cours avec les pays du Mercosur. 

Sachant que cette polémique relative aux importations de poulets ukrainiens est récurrente dans la presse depuis au moins l’été dernier, on s’étonne que le coup de poing sur la table des autorités françaises n’ait pas été donné plus tôt et qu’il ne produise donc aucun effet. On rappellera également que la filière avicole française est également fragilisée par la grippe aviaire qui frappe les volatiles des fermes françaises depuis plusieurs années. Ce sont autant de données à prendre en compte pour comprendre la colère des producteurs français de volaille. Une colère susceptible de s’exprimer dans les allées du salon de …

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Jean-Jacques Delahaye

Il y a 2 mois

Signaler

2

Il faut donc obliger l’étiquetage de tous les produits contenant du poulet!

À lire

Portugal 1974-2024 : Pour comprendre la Révolution des œillets

Il y a 50 ans jour pour jour, les « capitaines d’avril » renversaient pacifiquement la dictature éculée de Marcelo Caetano sur fond d’une interminable guerre de décolonisation. Au-delà de la question du retour festif de la démocratie dans ce pays, cet évènement doit s’analyser en considérant le sens particulier que revêt l’Histoire dans cette ancienne puissance maritime européenne.

[Analyse] États-Unis : le Congrès va débloquer 61 milliards de dollars pour l’Ukraine

La Chambre des représentants des États-Unis a dégagé une majorité pour voter 61 milliards pour l’Ukraine, 13 milliards pour Israël et 8 milliards pour Taïwan. Zelensky et Netanyahu se félicitent de cette décision qui financera, non sans arrière-pensées, leurs opérations militaires mais également le complexe militaro-industriel américain.

[Éditorial] Nouvelle-Calédonie : le dégel du corps électoral s’impose

Après trois échecs référendaires, les indépendantistes kanaks, soutenus et encouragés par des puissances étrangères, tentent de s’opposer au dégel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie. Un jusqu’au boutisme qui s’oppose à la volonté de la majorité des Néo-Calédoniens, soucieux de perpétuer les liens tissés depuis 1853 dans le respect des traditions de cet archipel du Pacifique.

Jeux Olympiques : une douche froide pour les hôtels parisiens

La période des Jeux Olympiques était censée être synonyme de franc succès pour les hôtels. A 120 jours de l’événement de l’année, de nombreuses chambres restent encore inoccupées pour l’occasion. Des prix exorbitants semblent freiner les clients. Les hôtels enclenchent la marche arrière et commencent à baisser leur prix.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL