Enquêtes

Soirée de lancement d’OMERTA

Chers lecteurs, chers abonnés, 


C’est avec un grand plaisir que la rédaction d’OMERTA reçoit tous les jours vos très nombreuses demandes d’abonnements, ainsi que vos messages et commentaires quotidiens. Grâce à vous, nous comptons déjà près de 50 000 abonnés sur les réseaux sociaux, un exploit pour un média créé il y a si peu de temps ! 

Mais, fort heureusement pour vous, il nous reste encore des places pour notre grande soirée de lancement le 16 novembre à 20h, à Paris. MISE À JOUR : suite à de nombreuses pressions et menaces, le Théâtre du Gymnase nous a fermé ses portes. La soirée est cependant maintenue : OMERTA vous donnera mercredi après-midi le nouveau lieu de rendez-vous. Y seront présents de nouveaux VIP ainsi que toute notre rédaction. Vous pourrez notamment y assister en exclusivité à l’avant-première de nos trois premiers reportages. 

Le premier, « Front russe : l’Ukraine de Poutine face à la contre-attaque », présenté par notre directeur de rédaction Régis Le Sommier. 

Le deuxième, « Arménie : la guerre oubliée », présenté par notre reporter Aïcha Hmissi. 

Le troisième, « Trans : confusion des genres » par notre journaliste Amélie Menu. 

Nous vous présenterons également notre application mobile OMERTA sur laquelle vous pourrez retrouver tous nos documentaires, reportages et décryptages. 

Pour y accéder, vous avez différentes possibilités. 

-Notre abonnement mensuel PREMIUM à 4,99€/mois, pour accéder à notre billetterie en ligne (10€). 

-Notre abonnement PREMIUM à 39,99€/an, pour accéder à notre billetterie en ligne (10€). 

-Notre offre BIENFAITEUR à 99.99€/an, pour avoir directement deux billets offerts. 

-Notre offre GRAND BIENFAITEUR à 199.99€/an, pour avoir ainsi deux invitation VIP et accès à la billetterie VIP. 

-Vous rendre directement sur notre billetterie en ligne et acheter des billets à l’unité (15€). 

 

Nous vous remercions de votre confiance et espérons vous rencontrer très vite. 

Amitiés, 

 

L’équipe d’OMERTA 

La rédaction d'OMERTA

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Philippe Châtenet

Il y a 1 ans

Signaler

0

Bjr. Excellente question ! Ça m'intéresse également. Merci.

antoine haffreingue

Il y a 1 ans

Signaler

2

bonjour, y'aura-t-il une retransmission de la soirée pour les personnes qui ne peuvent pas si rendre ?

Philippe Châtenet

Il y a 1 ans

Signaler

2

Bonjour. Résidant à proximité de Nice, je ne pourrai - malheureusement - pas être présent lors de la soirée de lancement, mais je serai présent par la pensée. Bien à vous tous. Cordialement. Philippe.

À lire

[Analyse] États-Unis : le Congrès va débloquer 61 milliards de dollars pour l’Ukraine

La Chambre des représentants des États-Unis a dégagé une majorité pour voter 61 milliards pour l’Ukraine, 13 milliards pour Israël et 8 milliards pour Taïwan. Zelensky et Netanyahu se félicitent de cette décision qui financera, non sans arrière-pensées, leurs opérations militaires mais également le complexe militaro-industriel américain.

Perpignan : Éric Naulleau parraine le premier Printemps de la liberté d’expression

Est-on encore libre de s’exprimer en France où se heurte-on à diverses formes de censure dès lors que l’on critique le wokisme ou l’islamisme ? C’est l’interrogation que formulent chacun à leur façon les invités du premier Printemps de la liberté d’expression organisé au Palais des Congrès de Perpignan du 3 au 5 mai par le Centre Méditerranéen de Littérature. Une initiative salutaire qui rassemble Michel Onfray, Henri Guaino, Jean Sévillia, Georges Fenech, Boualem Sansal ou encore Alain de Benoist.

[Éditorial] Nouvelle-Calédonie : le dégel du corps électoral s’impose

Après trois échecs référendaires, les indépendantistes kanaks, soutenus et encouragés par des puissances étrangères, tentent de s’opposer au dégel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie. Un jusqu’au boutisme qui s’oppose à la volonté de la majorité des Néo-Calédoniens, soucieux de perpétuer les liens tissés depuis 1853 dans le respect des traditions de cet archipel du Pacifique.

Jeux Olympiques : une douche froide pour les hôtels parisiens

La période des Jeux Olympiques était censée être synonyme de franc succès pour les hôtels. A 120 jours de l’événement de l’année, de nombreuses chambres restent encore inoccupées pour l’occasion. Des prix exorbitants semblent freiner les clients. Les hôtels enclenchent la marche arrière et commencent à baisser leur prix.

CETA : le point sur ce dossier après le rejet du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada par le Sénat français

Le gouvernement français est gêné aux entournures par le rejet au Sénat du traité de libre-échange entre l’UE et le Canada, déjà entré provisoirement en vigueur et ratifié par l’ancienne Assemblée nationale. Une initiative communiste qui risque fort de revenir en débat fin mai à l’Assemblée nationale par le biais d’une niche parlementaire.

À Voir

Débat entre Régis Le Sommier et BHL