Société

Harcèlement scolaire : polémique après la lettre choquante d’une rectrice

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Deux semaines après la rentrée, le harcèlement scolaire une nouvelle fois au cœur de l’actualité. Ce lundi 18 septembre, le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a décidé de réunir l’ensemble des recteurs d’académie afin de faire un audit sur les cas de harcèlements signalés l’an passé. 
Une décision qui fait suite à la publication par BFMTV d’une lettre envoyée par le rectorat de l’académie de Versailles aux parents de Nicolas, un adolescent âgé de 15 ans. Selon ses proches, le jeune homme était victime de harcèlement scolaire. Il s’est suicidé à son domicile de Poissy (Yvelines) le 5 septembre dernier.
 
Dans ce courrier daté du 4 mai, il était reproché aux parents du jeune garçon d’avoir déposé une main courante afin de dénoncer l’immobilisme du chef d’établissement. Dans cette lettre, le rectorat écrit : « Vous avez remis en cause les fonctions et menacé de dépôt de plainte le personnel de direction du lycée professionnel. » La direction académique va même plus loin en rappelant que la dénonciation calomnieuse est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

L’ex-rectrice proche de Macron


Dans cette affaire, Charline Avenel, ancienne rectrice de l’académie de Versailles, se retrouve en première ligne. Celle qui a occupé ce poste entre octobre 2018 et juillet 2023 est une ancienne camarade d’Emmanuel Macron à l’ENA. Élevée au rang de Chevalier de l’ordre national du mérite en juin dernier, elle avait brigué cette place après un changement des règles de nomination des recteurs par le président de la République. Partie de l’académie de Versailles en juillet dernier, Charline Avenel occupe désormais la tête du groupe d’enseignement privé, Ionis.
 
Il n’y a pas que les parents de Nicolas N. qui reçoivent de telles lettres. Invitée sur France Info, la présidente de l’association La Voix de l’Enfant assure que « c’est le type de courrier que reçoivent nos associations ». Des structures faisant « de la prévention dans les établissements …

Rémy Savarit

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Philippe Châtenet

Il y a 8 mois

Signaler

0

Je suis bien conscient que mon commentaire n'est pas corrélé à cet article, mais je rejoins le commentaire supra de Noela Noel. Je n'ai - moi non plus - pas reçu le n°2 du magazine, pourtant dûment acheté au mois de juillet dernier ; pas plus que je n'ai reçu de réponse à mes courriels (5 au total, dont 4 relances). C'est irrespectueux pour les abonnés que nous sommes. Décevant et lamentable ! J'avais mis beaucoup d'espoir dans ce nouveau média, c'est bien dommage. J'irai voir ailleurs. Je vais attendre la fin de mon abonnement pour ne pas le renouveler.

Noela Noel

Il y a 8 mois

Signaler

0

Jamais reçu le numéro 2 de votre revue. Aucune réponse à mes messages. Société fantôme à l'adresse de Boulogne Billancourt

À lire

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Vers un accord électoral majeur entre Marine Le Pen, Éric Ciotti et Marion Maréchal

Selon nos informations, provenant des différents états-majors politiques concernés, l’union des droites pourrait être scellée dès aujourd’hui. Le Président des LR doit prendre la parole à 13h ce mardi. Sa position semble contestée au sein de son parti.

Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge à Volodymyr Zelensky

Accueil en Normandie, honneurs militaires aux Invalides, discours à l’Assemblée nationale… Rien n’était trop bon trop beau pour encenser le controversé président ukrainien qui souhaite voir les occidentaux augmenter fortement leur soutien à sa croisade défensive contre les Russes.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL