Géopolitique

États-Unis : Donald Trump passera-t-il par la case prison ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés

À ce stade, il s’agit d’une étape administrative. Il est prévu que Donald Trump se constitue prisonnier avec 18 autres inculpés. « Je vais me rendre à Atlanta, en Géorgie, jeudi pour me faire arrêter par Fani Willis, un juge de district appartenant à la gauche radicale » a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Cette juge, que l’on surnomme « Fani le pitbull » est pour l’instant le premier obstacle sur la route de Trump vers la présidence.
Elle lui prépare un joli programme : taille, poids, « mug shot » (photo d’identification judiciaire), empreintes digitales, goudron, plumes… Trêve de plaisanterie. Encore que, aux États-Unis, on n’en est jamais loin. Souvenez-vous, Dominique Strauss-Kahn et son « Perp walk » (« marche du suspect », pratique policière américaine consistant à faire intentionnellement parader en public un suspect arrêté à l’intention des médias), menottes aux poignets à New York. 
Jusqu’ici, dans les précédentes affaires, les autorités s’étaient contentées d’exiger de Donald Trump une déclaration sur l’honneur et une simple photo d’identité. « Fani le pitbull » entend aller plus loin.

Les avocats de Trump sont déjà depuis plusieurs jours à Atlanta pour négocier les conditions de son arrestation et la somme qu’il devra verser pour sa libération. 
Aux USA, il existe des sites de paris en ligne qui spéculent sur les différents scénarios. Une question intéresse particulièrement les Américains, son poids. Certains spéculent qu’il pourrait peser jusqu’à 124 kilos. 77 % des parieurs pensent qu’il pèse encore davantage…

Trump, bientôt menottes aux poignets ?

Sur ce qu’il va se passer, il faut écarter l’incarcération pour le moment. Trump sera certainement libéré sous caution en attendant son procès, qui aura probablement lieu avant l’élection. Les autorités ont sans doute mesuré le risque d’émeutes de ses fans dans le pays. Trump reste extrêmement populaire. Il l’est encore plus depuis que les affaires s’assaillent.

Ce redoutable animal politique utilise même …

Régis Le Sommier

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

L’Assemblée nationale effectue sa rentrée dans une ambiance surchauffée

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale a réélu sa présidente macroniste mais elle sera sous le contrôle d’un bureau majoritairement aux mains des élus du Nouveau front populaire. Le Rassemblement national, de son côté, a été tenu à l’écart des différents organes de gestion de la chambre des députés.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier