Société

Byron Kelleher, ancien des All Blacks : « Je vois ce match comme un bras de fer »

La lecture des articles est réservée aux abonnés

C’est jour de match. Et quel match ! Le XV de France reçoit la mythique équipe des All Blacks dans son antre du Stade de France à Saint-Denis. Il sera arbitré par le Sud-Africain Jaco Peyper. L’équipe emmenée par Fabien Galthié doit sentir le poids qui pèse sur ses épaules, car l’enjeu est immense. Nos confrères de l’Équipe ont titré en Une « All Bleus ». En clair, c’est un appel à la victoire. Pour marquer l’entrée du Mondial et sortir de la Poule A –composée de la France, l’Italie, la Namibie, la Nouvelle-Zélande et l’Uruguay– dans les meilleures conditions, il faut s’imposer face aux Néo-Zélandais.
Le célèbre et traditionnel Haka fera certes trembler la France, mais, on l’espère, pas l’équipe emmenée par Fabien Galthié. Le sélectionneur a sorti l’artillerie lourde pour l’occasion. Seront alignés dans le XV de départ : Ramos, Penaud, Fickou, Moefana, Villière, Jalibert, Dupont (capitaine), Ollivon, Alldritt, Cros, Flament, Woki, Atonio, Marchand et Wardi. On retrouvera également sur le banc : Mauvaka, Gros, Aldegheri, Taofifenua, Boudehent, Lucu, Vinent et Jaminet.
 

Un âpre combat

 
« La Coupe du monde, ce n’est pas pour les mauviettes ». Fabien Galthié a déjà donné le ton en conférence de presse la semaine dernière. Pour que cette ouverture du Mondial s’apparente à une galéjade, la bande à Dupont se doit de livrer une prestation hors-norme. Les dernières rencontres du XV de France lors des tests matchs de cet été sont rassurants. Avec une victoire XXL face à l’Australie (41-17) dimanche 27 août et face aux Fidji (34-17) deux semaines avant, la dynamique est enclenchée. Seulement, le combat sera âpre. Ian Foster, sélectionneur des « tout noirs » a déjà mis la pression sur la jeune équipe bleue en déclarant : « C’est un match très spécial ». Les Blacks sont expérimentés et ont l’habitude de ce genre de rencontres, à l’instar de Sam Whitelock (117 sélections), qui tentera d’accrocher à son palmarès une troisième Coupe du monde.
 
Intensité, rythme et puissance ont été …

Wandrille de Guerpel

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

L’Assemblée nationale effectue sa rentrée dans une ambiance surchauffée

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale a réélu sa présidente macroniste mais elle sera sous le contrôle d’un bureau majoritairement aux mains des élus du Nouveau front populaire. Le Rassemblement national, de son côté, a été tenu à l’écart des différents organes de gestion de la chambre des députés.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

États-Unis : J.D. Vance, un possible ticket gagnant pour Donald Trump

Le candidat républicain à la présidence des États-Unis a choisi le jeune sénateur de l’Ohio comme colistier en prévision de son affrontement électoral avec Joe Biden. Issu des classes populaires, ancien du Corps des Marines, écrivain converti au catholicisme, son profil détonne au sein de la classe politique américaine.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL