Société

[Brève] Le retour des Gilets Jaunes

 La manifestation débutera ce samedi 7 janvier, à 14h30, place de Breteuil, à Paris, en direction de Bercy. Les Gilets Jaunes passeront notamment par la place Denfert-Rochereau et la place d’Italie. 
 
 Dans un contexte de crise économique/sociale, les Gilets Jaunes ont de nombreuses revendications. Ils estiment que le gouvernement utilise de manière abusive le 49.3. Pour rappel, l’article a été utilisé 10 fois en 2 mois. 

 Les manifestants viendront aussi protester contre la réforme des retraites. La Première ministre, Elisabeth Borne, souhaite que l’âge légal du départ à la retraite soit décalé de 62 ans a 65 ans, avec, une nouvelle fois, un passage en force à l’aide du 49.3
 
 Sous les différents messages postés sur les réseaux sociaux, les participants font part de leur inquiétude liée à l’inflation, qui devrait dépasser les 7% en ce début d’année 2023. 
 
 L’augmentation des prix de l’énergie et du carburant préoccupent également les Gilets Jaunes. Certains commerçants voient, en ce mois de janvier, leur facture d’électricité multipliée par 20. 
 
 Toutes ces revendications amènent les Gilets Jaunes à se réunir. Malgré les différents groupes créés sur internet, il est impossible, actuellement, d’estimer le nombre de personnes qui se rendront à Paris samedi. 

Quelques milliers de manifestants seulement sont actuellement attendus. Pas de quoi effrayer le gouvernement qui ne les prend pas au sérieux. Selon un conseiller ministériel : « ils sont ultra-minoritaires, ça ne prendra pas ». En effet, les récupérations politiques du mouvement avaient accéléré sa chute au cours de l’année 2019. 

La rédaction d'OMERTA

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

Ukraine : ces poulets qui venaient du froid

Alors que la crise agricole se poursuit en France à quelques jours de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, les poulets venus d’Ukraine refont parler d’eux. La société MHP se dit « choquée » par les attaques françaises à son encontre qui sont pourtant bien fondées. A quelques mois des élections européennes, le poulet ukrainien semble en passe de remplacer le plombier polonais come moteur des préventions souverainistes à l’égard des institutions de Bruxelles.

Elections Européennes : LR veut reconquérir l’électorat agricole

Désormais acquis au vote centriste (macroniste) pour certains, tentés par faire confiance au RN ou à Reconquête pour d’autres, les agriculteurs ont pourtant longtemps été une chasse gardée de la droite gaulliste et libérale. Tête de liste LR aux élections européennes, François-Xavier Bellamy tente de rallier leurs suffrages à sa candidature.

Le Conseil d’État menace la chaîne CNews : une provocation qui passe mal

La décision de la juridiction administrative suprême accédant à la demande surprenante de Reporters sans frontières de contrôler le pluralisme rédactionnel de la chaîne CNews appartenant à Vincent Bolloré a déclenché de vives réactions dans les rangs des défenseurs du pluralisme politique au sein du paysage médiatique. Quelques explications sur cet effet boomerang.

Russie : mieux comprendre son logiciel impérial

Loin des clichés habituels, l’universitaire Jean-Robert Raviot entreprend dans son nouveau livre de décrypter l’origine et les lignes de force de la logique de puissance qui a survécu aux changements de régimes en Russie. Il en ressort une analyse historique convaincante et très utile pour comprendre les ressorts de la politique menée par Vladimir Poutine.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL