Géopolitique

Ballade mortelle en jet-ski au large de l’Algérie

La lecture des articles est réservée aux abonnés

La mort tragique de Bilal Kissi et Abdelali Mechouer est en train d’embraser les réseaux sociaux marocains, mais elle trouve aussi des échos médiatiques dans la presse française. Les deux jeunes binationaux étaient en vacances sur la côte rifaine, à proximité de la très prisée station balnéaire de Saïdia, cette « perle bleue » située au bord de la Méditerranée.
 
Les deux jeunes étaient en train d’effectuer une sortie en jet-ski en compagnie du frère de Bilal et de l’un de leurs amis, nommé Smaïl Snabé. Sans s’en apercevoir, connaissant mal la région, ils ont franchi la limite des eaux territoriales séparant le Maroc de l’Algérie. Ils étaient apparemment à court d’essence.
C’est alors qu’ont surgi en zodiac des garde-côtes algériens qui, après s’être enquis de leur nationalité et leur avoir indiqué qu’ils faisaient fausse route, ont profité de ce qu’ils essayaient d’opérer un demi-tour pour les tenter de les abattre froidement dans le dos. Deux des jeunes n’ont pas survécu au drame. Mohammed Kissi a été récupéré par la gendarmerie marocaine. La mer a rejeté le corps de son frère sur la côte, qui a depuis été inhumé. Le corps d’Abdelali Mechouer est, lui, toujours aux mains des Algériens, tout comme Smaïl Snabé, qu’Alger entend juger.

Deux morts, un prisonnier


Si, face à cet acte, les autorités françaises et marocaines sont jusqu’ici demeurées assez silencieuses, c’est que la situation demeure extrêmement tendue entre les deux pays du Maghreb impliqués. Leur frontière est fermée, leurs liaisons aériennes directes suspendues et leurs relations diplomatiques rompues à l’initiative d’Algérie. Récemment, le roi du Maroc appelait une nouvelle fois à l’apaisement, sans résultat aucun.
 
La principale pierre d’achoppement entre les deux États réside dans le conflit dit du Sahara occidental, qui dure depuis plus de 50 ans, Le Maroc accuse en effet, son voisin algérien de soutenir financièrement et politiquement les revendications du Polisario, un mouvement marxiste qui menace la …

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

philippe paternot

Il y a 9 mois

Signaler

0

les algériens eux ne plaisantent pas avec la frontière! ceux qui la violent savent ce qu'ils risquent, la respecter ou être transfrormer en passoire

À lire

Élections européennes : La fiche d’identité de “Réveiller l’Europe”

Pour qui allez-vous voter aux élections européennes ? Si vous êtes encore indécis, et même si vous avez fait votre choix, Omerta vous propose une fiche d’identité de toutes les têtes de listes avec leurs principales propositions. Raphaël Glucksmann représente la liste “Réveiller l’Europe”. Son programme s’axe principalement sur la justice sociale.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

[Éditorial] : Euthanasie, le débat confisqué

Même si son adoption entrainerait une rupture anthropologique majeure, l’euthanasie n’intéresse guère les Français. Bien organisé, le lobby promoteur du suicide assisté a su convaincre Emmanuel Macron de ne pas prendre en compte l’avis d’une grande majorité de soignants. A contrario, le nécessaire développement des soins palliatifs n’est pas garanti financièrement dans les années à venir.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier