Politique

Ursula von der Leyen presque sûre d’être reconduite à la tête de la Commission européenne

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Ursula von der Leyen, 65 ans, a réussi son pari : se faire reconduire à la tête de la toute puissante Commission européenne de Bruxelles malgré les actions judiciaires qui visent son action controversée durant la pandémie de Covid-19 et notamment sur ses relations avec le laboratoire américain Pfizer. L’opposition de François-Xavier Bellamy, membre du PPE comme Ursula von der Leyen, martelée durant la récente campagne électorale, n’aura pas infléchi la position des chefs d’États et de gouvernements de l’Union européenne réunis à Bruxelles le 27 juin. Cette désignation devra ensuite être ratifiée par le Parlement européen.

D’autre part, le libéral belge Charles Michel, jusque-là Président du Conseil de l’Union européenne sera remplacé par Antonio Costa, 62 ans, jusqu’il y a peu Premier ministre socialiste du Portugal. Le groupe libéral auquel appartiennent les amis d’Emmanuel Macron a en effet marqué le pas lors des récentes élections au Parlement européen et a donc dû renoncer à ce poste assez symbolique au demeurant. 

Une Estonienne en charge de la diplomatie


Enfin, le poste de responsable de la diplomatie européenne est confié à l’Estonienne Kaja Kallas, 47 ans, Première ministre libérale de son pays depuis près de quatre ans. Elle est réputée être très hostile à la Russie, ce qui n’est guère surprenant lorsque l’on connait l’histoire et la géopolitique des trois États baltes. Cette atlantiste revendiquée va remplacer le socialiste espagnol Josep Borrell, il est vrai âgé de 77 ans. 

Ce petit jeu de chaises musicales entre les démocrates-chrétiens, les libéraux et les socialistes n’a rien de surprenant pour qui connait le fonctionnement des institutions européennes. Seul le Premier ministre hongrois Viktor Orban et dans une moindre la Présidente du conseil italien, Giorgia Meloni, déplorent cette situation. Ils attendent tous les deux avec intérêt le résultat des élections législatives anticipées en France, prévues les 30 juin et 7 juillet. La désignation d’un …

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

La gauche radicale poursuit sa guerre contre la filière agroalimentaire française

Le Village de l’eau de Melle (Deux-Sèvres) a été l’occasion d’une action massive des écologistes radicaux à la Rochelle dirigée contre les gros producteurs et collecteurs de céréales utilisant les infrastructures du port de La Pallice. Plusieurs centaines d’activistes ont commis de nombreuses dégradations dans la préfecture de Charente-Maritime ce samedi 20 juillet.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

États-Unis : J.D. Vance, un possible ticket gagnant pour Donald Trump

Le candidat républicain à la présidence des États-Unis a choisi le jeune sénateur de l’Ohio comme colistier en prévision de son affrontement électoral avec Joe Biden. Issu des classes populaires, ancien du Corps des Marines, écrivain converti au catholicisme, son profil détonne au sein de la classe politique américaine.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL