Politique

Un colloque sur l’influence du « gouvernement des juges » en matière d’immigration

Dirigée par Jean-Yves Le Gallou, ancien député européen et haut fonctionnaire, l'association Polémia organise le samedi 18 novembre à Paris une journée d’études sur l’épineuse question du gouvernement des juges autour d’avocats, d’enseignants, de journalistes et de hauts fonctionnaires. Elle se penchera plus précisément sur la responsabilité des juridictions nationales (Conseil d’État) ou supranationales (Cour européenne des Droits de l’homme) dans la perte de contrôle de la question migratoire en France mais aussi en Italie, sans oublier les pressions mises ces dernières années sur les gouvernements hongrois et polonais. Comme le dit Jean-Yves Le Gallou : « Nous allons poser la question du gouvernement des juges notamment dans ses conséquences pratiques sur l’immigration et l’insécurité. Depuis trente ans le nombre d’entrées légales d’immigrés a triplé, celui des coups et blessures volontaires aussi : de 100 000 à 350 000, en même temps que le pouvoir des juges. Coïncidence ou causalité ? »

Comment sortir d'un mythe politique ?


Le colloque sera clôturé par Frédéric Rouvillois, professeur agrégé de droit public et auteur du livre de référence Le Gouvernement des juges. Histoire d’un mythe politique (Desclée de Brouwer, 2023). Au-delà de savoir si l'on a ou pas un « gouvernement des juges », Frédéric Rouvillois insiste, dans cette recherche très documentée, sur l'orientation et l'argumentation essentiellement politiques de ceux qui utilisent la formule. En effet, aux États-Unis comme en France, cette dénonciation d'un pouvoir perçu comme antidémocratique et contre-majoritaire émane, au cours du temps, aussi bien de la gauche que de la droite, suivant les intérêts en jeu. Derrière ce débat, toujours actuel et international, qui s'est mondialisé avec l'essor de la thématique de l'État de droit et l'émergence de la notion de post-démocratie, il dévoile dans ce livre l'histoire d'un mythe politique. Dans son intervention du samedi 18 novembre, Frédéric Rouvillois posera la question de savoir si l’on peut sortir, et dans ce cas de quelle manière, du gouvernement des juges.

« Gouvernement des juges. Quel bilan ? Quelle légitimité ? » Salle Athènes Services – 8, rue d’Athènes 75008 Paris. De 10h à 18h30. Tarif normal : 20 euros. www.polemia.com

La Rédaction

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

[Analyse] Joe Biden se retire, voici Kamala Harris

Notre directeur de la rédaction revient sur la démission expresse du Président sortant des Etats-Unis d'Amérique et son probable remplacement par sa vice-présidente, Kamala Harris comme candidate du Parti démocrate face à Donald Trump.

La gauche radicale poursuit sa guerre contre la filière agroalimentaire française

Le Village de l’eau de Melle (Deux-Sèvres) a été l’occasion d’une action massive des écologistes radicaux à la Rochelle dirigée contre les gros producteurs et collecteurs de céréales utilisant les infrastructures du port de La Pallice. Plusieurs centaines d’activistes ont commis de nombreuses dégradations dans la préfecture de Charente-Maritime ce samedi 20 juillet.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL