Géopolitique

Slovaquie : Robert Fico aux portes du pouvoir

La lecture des articles est réservée aux abonnés

L’ancien Premier ministre socialiste slovaque, Robert Fico, 59 ans, pourrait revenir au pouvoir dans son pays. Son parti, le Smer-SD, a en effet remporté samedi 30 septembre les élections législatives avec 23 % des voix et 42 sièges de députés sur les 150 que compte le Conseil national de Slovaquie. Robert Fico va donc tenter de bâtir une coalition parlementaire susceptible de constituer une majorité. « S’il parvient à former un gouvernement, il sera sans doute la nouvelle bête noire de Bruxelles », commente Yann Caspar journaliste franco-hongrois basé à Budapest. Le grand perdant du scrutin de samedi est le parti conservateur de centre droit, OLaNO, affaibli par une série de scandales. Avec ses alliés centristes, il passe de 65 à 16 sièges.

Sympathies prorusses


Jouant volontiers sur le ressentiment anti-occidental dans son pays, Robert Fico, juriste de formation, affiche une nette sympathie pour la Russie de Vladimir Poutine. Il a ainsi annoncé vouloir cesser toute aide militaire de la Slovaquie à l’Ukraine s’il revenait au pouvoir. Flattant volontiers la fibre populiste d’une partie de l’électorat slovaque, Robert Fico a déjà gouverné le pays de 2006 à 2010 puis de 2012 à 2018. Il est donc loin d’être un inconnu au sein de la classe politique européenne.
 
La nouvelle donne politique sortie des urnes samedi dernier en Slovaquie inquiète évidemment la sphère pro-occidentale, non en raison du poids stratégique de ce pays de 5,5 millions d’habitants, mais du fait de la très probable arrivée dans le concert des dirigeants des États de l’Union européenne d’une nouvelle voix dissonante propre à soutenir, par exemple, celle de Viktor Orban. Le très conservateur chef du gouvernement hongrois est néanmoins plus modéré que Robert Fico dans son positionnement politique. 

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

Vers un accord électoral majeur entre Marine Le Pen, Éric Ciotti et Marion Maréchal

Selon nos informations, provenant des différents états-majors politiques concernés, l’union des droites pourrait être scellée dès aujourd’hui. Le Président des LR doit prendre la parole à 13h ce mardi. Sa position semble contestée au sein de son parti.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

[Éditorial] : Euthanasie, le débat confisqué

Même si son adoption entrainerait une rupture anthropologique majeure, l’euthanasie n’intéresse guère les Français. Bien organisé, le lobby promoteur du suicide assisté a su convaincre Emmanuel Macron de ne pas prendre en compte l’avis d’une grande majorité de soignants. A contrario, le nécessaire développement des soins palliatifs n’est pas garanti financièrement dans les années à venir.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier