Géopolitique

Séisme au Maroc : une main tendue dans le vide ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Invitée politique de la matinale d’Apolline de Malherbe sur BFMTV ce lundi 11 septembre, Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a annoncé que la France débloquerait cinq millions d’euros pour venir en aide aux ONG françaises et internationales présentes au Maroc. Un moyen de tout de même venir en aide au pays des Lions de l’atlas qui n’a pas « encore » saisi la main tendue par Paris.
Rabat s’est en effet jusqu’à ce jour abstenu de répondre à l’offre de secours de Paris, ce qui a fait d’autant plus réagir qu’il a déjà accepté l’aide de quatre autres pays : l’Espagne –qui a pourtant des relations historiquement compliquées avec le Maroc–, le Qatar, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis. Le ministère de l'Intérieur marocain explique la position de son pays en affirmant que les offres de soutien avaient été validées « après avoir procédé à une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain et en tenant compte du fait qu'une absence de coordination pourrait être contre-productive ».
Rappelons que le principe de souveraineté des États, fondateur des relations internationales, implique la non-ingérence des pays étrangers dans les affaires intérieures d’un pays.

Le Maroc affirme sa souveraineté


Le Maroc est un état souverain et décide de la meilleure manière de répondre à cette crise. De ce fait, il choisit d’appliquer son propre calendrier. Catherine Colonna ne dit pas autre chose quand, toujours sur BFMTV, elle a appelé à « respecter » les décisions du Maroc, qui est « un pays souverain ». 
Celui-ci, a ajouté l’hôte du quai d’Orsay, « a pris la décision de prioriser l'arrivée de l'aide, en s'adressant aux pays disponibles au cas par cas et non pas en recevant des aides qui ne correspondraient pas à ses besoins ». Peut-être aussi que le Maroc a choisi d’accepter l’aide de pays qui sont plus proches de ses intérêts politiques actuels. De plus, pour Sylvie Brunel, ancienne présidente de l’ONG Action contre la Faim, « Rabat ne veut pas se …

Wandrille de Guerpel

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Jacques durand

Il y a 10 mois

Signaler

0

Et la Croix Rouge qui demande de privilégier les dons financiers plutôt que les dons en nature ... Lors du tsunami de 2004, j'avais envoyé ma première retraite mensuelle agricole (pas vraiment une somme faramineuse) à cette même Croix Rouge. Les années suivantes, la Cour des Comptes avait épinglé plusieurs associations, dont la Croix Rouge, pour non-attribution d'une partie de cette "manne" aux victimes de Malaisie. "Chat échaudé craint l'eau froide" ...

claudine Kieffer

Il y a 10 mois

Signaler

0

Nous ne sommes pas les seuls à être capables d'aider. Toujours ce sentiment de supériorité, c'est infernal !

À lire

La gauche radicale poursuit sa guerre contre la filière agroalimentaire française

Le Village de l’eau de Melle (Deux-Sèvres) a été l’occasion d’une action massive des écologistes radicaux à la Rochelle dirigée contre les gros producteurs et collecteurs de céréales utilisant les infrastructures du port de La Pallice. Plusieurs centaines d’activistes ont commis de nombreuses dégradations dans la préfecture de Charente-Maritime ce samedi 20 juillet.

L’Assemblée nationale effectue sa rentrée dans une ambiance surchauffée

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale a réélu sa présidente macroniste mais elle sera sous le contrôle d’un bureau majoritairement aux mains des élus du Nouveau front populaire. Le Rassemblement national, de son côté, a été tenu à l’écart des différents organes de gestion de la chambre des députés.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier