Géopolitique

OMERTA, c’est beaucoup plus qu’un magazine !

Joe Biden et Vladimir Poutine se défiant fiévreusement aux échecs. Le pion iranien pourra-t-il bloquer le roi OTAN ? Que peut faire le fou européen face à la dame chinoise ? Comment mieux résumer les conflits qui déchirent l’Europe et le monde ? La rédaction d’OMERTA a souhaité faire le point sur la nouvelle donne internationale, avec en invité exceptionnel François Fillon, ancien Premier ministre, qui souhaite par-dessus tout voir éviter un « tous contre l’Occident ». 

Ce numéro d’OMERTA ne recule devant aucun débat et propose des reportages exclusifs dans la neige du front ukrainien, dans l’enfer de Gaza et du Liban ou encore dans l’Amérique de la drogue. Un numéro d’OMERTA, ce sont des entretiens exclusifs avec Aymeric Chauprade, Alexandre del Valle, Jacques Sapir, Arno Klarsfeld, Bernard Lugan, Max-Erwann Gastineau, Bernard Squarcini et Mathieu Bock-Côté. Des noms connus des lecteurs français, me direz-vous ? Mais ils apportent chacun un point de vue original sur les nouveaux rapports de force qui régissent le monde et leurs conséquences sur la France. Et qui d’autre qu’OMERTA peut se targuer de publier en France des échanges avec l’un des principaux opposants ukrainiens, le sulfureux Viktor Medvedtchouk, ou un artiste brésilien, cinéaste prometteur qui défie le pouvoir de Lula en osant défendre le bilan de Jair Bolsonaro ?

Reportages-choc et analyses inattendues


La guerre des mondes n’est pas l’horizon indépassable de nos vies. Mais elle est un présent qu’il faut juguler. Nos invités sont des témoins et des analystes, des acteurs de ces bouleversements et des universitaires. Si notre magazine est engagé, c’est au service d’une unique cause, celle de la confrontation des idées portées par ceux pour qui seul le réel seul mérite d’être interrogé.

Face aux ravages des idéologies, contre la pensée unique, attachés au pluralisme des idées, nous vous proposons ce survol des tensions qui déchirent les cinq continents, animés que nous sommes d’une soif de débats, de cris du cœur et de rencontres atypiques avec ceux qui auscultent chaque jour le monde avec une réelle acuité. On nous demandera de plonger dans le sommaire à la recherche des articles les plus inattendus ? Et voilà l’abbé Guillaume de Tanoüarn qui règle son compte au Pape, Régis Le Sommier qui promène son œil sur les conflits les plus exotiques, Paul Khalifeh qui nous fait pénétrer dans les tréfonds des mystères libanais. 

OMERTA est né d’un pari assez fou : vivre de la passion de ses lecteurs et non des ambitions de ses actionnaires. Grâce à vous, ce rêve est devenu réalité, soyez-en remerciés ! Puisse ce nouveau numéro d’OMERTA combler vos attentes. 

 

La Rédaction

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

La recherche française face au défi des coupes de l’État

Dans un décret paru jeudi 22 février au Journal officiel, le gouvernement a acté 10 milliards d’euros de coupes budgétaires. Le ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur est durement touché. Cette annonce risque de retarder les avancées scientifiques françaises, déjà à la traîne.

Ukraine : ces poulets qui venaient du froid

Alors que la crise agricole se poursuit en France à quelques jours de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, les poulets venus d’Ukraine refont parler d’eux. La société MHP se dit « choquée » par les attaques françaises à son encontre qui sont pourtant bien fondées. A quelques mois des élections européennes, le poulet ukrainien semble en passe de remplacer le plombier polonais come moteur des préventions souverainistes à l’égard des institutions de Bruxelles.

Le Conseil d’État menace la chaîne CNews : une provocation qui passe mal

La décision de la juridiction administrative suprême accédant à la demande surprenante de Reporters sans frontières de contrôler le pluralisme rédactionnel de la chaîne CNews appartenant à Vincent Bolloré a déclenché de vives réactions dans les rangs des défenseurs du pluralisme politique au sein du paysage médiatique. Quelques explications sur cet effet boomerang.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

Affaire Stanislas : la gauche tente de relancer la guerre scolaire

En suspendant le versement de ses subventions à l’établissement Stanislas, la mairie de Paris tente de fissurer le consensus relatif à l’enseignement libre existant depuis le début de la Ve République. Cette approche respectueuse des libertés n’a en fait jamais été acceptée par la gauche française.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier