Société

Le sanctuaire scolaire face à l’obscurantisme

La lecture des articles est réservée aux abonnés

 

Entre la rentrée scolaire et la période estivale, 935 signalements « d’atteinte au principe de laïcité » ont été comptabilisés par les services du ministère de l’Éducation Nationale. Dans un communiqué de presse, les services de l’état expliquent que ces faits sont « en hausse ».  Dépassant même la circonscription des banlieues, la promotion de vêtements communautaires remet en question les principes laïcs dans leur essence. Décryptage statistique et analyse d’un phénomène en pleine croissance. 

« Le proviseur m’a dit qu’il en avait marre, qu’on était trop de filles comme ça au lycée. Y’en une, puis deux, puis trois et chaque jour ça augmente » témoigne Maïssa dans les pages du Figaro. Dans son lycée de banlieue parisienne, les abayas - ces robes traditionnelles moyen orientales - font légion et embarrassent le personnel éducatif, de plus en plus impuissant
 
La bascule identitaire 
 
Le décompte de ces dérives, qui concerne autant les élèves que leurs parents, a été révélé aux yeux du grand public au travers d’un fait de société : l’assassinat de Samuel Paty aux abords d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine par un djihadiste tchétchène le 16 octobre 2020. Cet évènement dramatique a mis en lumière tout un climat, un écosystème favorable à ce genre de passage à l’acte. Le sociologue Gilles Kepel a développé dans son ouvrage Le Prophète et la Pandémie, le concept du « djihad d’atmosphère créé par des entrepreneurs de colère ». En d’autres termes, l’accumulation de pratiques et de réflexes culturels qui sont le résultat d’une mauvaise interprétation des textes religieux, eux-mêmes galvaudés par un certain repli identitaire. 
 
Les zones d’ombres  qui entouraient son décès font maintenant état d’un certain aveuglement de la hiérarchie face aux menaces régulières qu’enduraient les professeurs, et cela au-delà du département des Yvelines. Supposés garantir l’intégrité physique et morale des fonctionnaires, ces signalements intègrent des données plus spécifiques. «

La rédaction d'OMERTA

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

Perpignan : Éric Naulleau parraine le premier Printemps de la liberté d’expression

Est-on encore libre de s’exprimer en France où se heurte-on à diverses formes de censure dès lors que l’on critique le wokisme ou l’islamisme ? C’est l’interrogation que formulent chacun à leur façon les invités du premier Printemps de la liberté d’expression organisé au Palais des Congrès de Perpignan du 3 au 5 mai par le Centre Méditerranéen de Littérature. Une initiative salutaire qui rassemble Michel Onfray, Henri Guaino, Jean Sévillia, Georges Fenech, Boualem Sansal ou encore Alain de Benoist.

[Éditorial] Nouvelle-Calédonie : le dégel du corps électoral s’impose

Après trois échecs référendaires, les indépendantistes kanaks, soutenus et encouragés par des puissances étrangères, tentent de s’opposer au dégel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie. Un jusqu’au boutisme qui s’oppose à la volonté de la majorité des Néo-Calédoniens, soucieux de perpétuer les liens tissés depuis 1853 dans le respect des traditions de cet archipel du Pacifique.

[Éditorial] Attaque de l’Iran contre Israël : le monde retient son souffle…

Pour sa riposte, inévitable après la destruction de son consulat à Damas, l’Iran, pensait-on, utiliserait ses « proxy », le Hezbollah au Liban, les milices chiites en Irak ou les Houthis en Mer Rouge pour se venger d’Israël. Rien de tout cela ne s’est produit.

CETA : le point sur ce dossier après le rejet du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada par le Sénat français

Le gouvernement français est gêné aux entournures par le rejet au Sénat du traité de libre-échange entre l’UE et le Canada, déjà entré provisoirement en vigueur et ratifié par l’ancienne Assemblée nationale. Une initiative communiste qui risque fort de revenir en débat fin mai à l’Assemblée nationale par le biais d’une niche parlementaire.

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL