Société

La France face au vieillissement de sa population

La lecture des articles est réservée aux abonnés

La France aux cheveux blancs ! Le 28 août dernier, l’Institut Montaigne a publié une note baptisée : « Démographie en France, conséquences pour l’action de demain ». Un document qui pointe du doigt le vieillissement, apparemment inexorable, de la population française. En 2022, « la France compte 21,3 % de plus de 65 ans (26 % de plus de 60 ans), contre 17,1 % en 2012 », souligne ainsi l’organisme.
En cause, le taux de fécondité (nombre d’enfants par femme) en chute libre, puisqu’en 2022, celui-ci était de 1,8, contre 2 en 2013. Un bilan inquiétant, alors que le seuil de renouvellement (nombre moyen d’enfants par femme nécessaire pour qu’une population conserve le même effectif) doit être supérieur à 2,1.
 
Ce ralentissement de la natalité se conjugue avec la hausse des décès. Selon les chiffres de l’Insee, le taux de mortalité s’élevait à 9,8 morts pour 1 000 habitants en 2022. Un bilan en nette hausse, puisqu’il était de seulement 8,9 en 2015 et 2016, mais qui est logique parlant d’une population vieillissante.
Cependant, si on en croit les prévisions de l’Institut national des statistiques, la population française devrait continuer de grimper. Le 1er janvier 2023, le pays dépassait la barre des 68 millions d’habitants. Une tendance qui pourrait se poursuivre jusqu’en 2035.

France : natalité en baisse, mortalité en hausse


Selon la note de l’Institut Montaigne, cette croissance s’expliquerait par l’immigration. Celle-ci a compté pour « près des trois quarts de l’accroissement de la population en 2022 », relate le document. En 2017, l’arrivée des étrangers sur le sol national ne représentait que 43 % de la hausse de la population du pays.
Il faudrait ajouter à cela les femmes immigrées. Selon ce rapport, elles auraient chacune en moyenne 2,6 enfants, alors que dans le même temps, les femmes françaises nées en France n’en conçoivent que 1,8.
 
Alors que le pays est en difficulté dans le domaine de la natalité, il pourrait bien être rattrapé par ses voisins européens, à …

Rémy Savarit

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

philippe paternot

Il y a 8 mois

Signaler

0

qui plus est, vit on mieux en inde ou en chine surpeuplées qu'en corrèze?

jean-françois Terral

Il y a 8 mois

Signaler

0

Presenter l immigration comme une solution à la baisse de la population Française est scandaleux , et idéologiquement orienté. Les bonnes questioons sont : comment remancer la natalité autochtone en France et , est il indispensable d etre un pays tees peuplé pour etre un pays riche et heureux ! Regardez la suisse la norvege l’islande ! La finlande . Bref cet article rebondissant sur l’etude du groupe immigrationniste « institut montaigne » est un article biaisé et nul

À lire

Europe : le RN accélère la recomposition des droites européennes au détriment de l’AFD

L’exclusion des Allemands de l’AFD du groupe commun avec le RN et la Lega au Parlement européen peut faciliter la constitution d’un groupe souverainiste unique après les prochaines élections européennes prévues le 9 juin.

Gaza : Les Occidentaux embarrassés par le réquisitoire de la Cour Pénale Internationale

Les possibles poursuites de la CPI contre Benjamin Netanyahu et Yoav Gallant inquiètent les chancelleries occidentales qui seraient alors obligés de les arrêter en cas de séjour sur leurs territoires, mis à part aux États-Unis qui n’ont pas ratifié le statut de Rome.

Emmanuel Macron peine à rassurer les agriculteurs

De l’avis de beaucoup d’observateurs, Emmanuel Macron a rapidement mis sous le boisseau la crise agricole, étant incapable de la régler. L’Élysée mise sur un succès de la FNSEA lors des prochaines élections aux chambres d’agriculture pour garder le contrôle de ce secteur économique en pleine mutation, quitte à laisser la révolte gronder dans les campagnes françaises.

Cinéma Omar Sy à Trappes : c’est Renoir qu’on assassine

La ville de Trappes (Yvelines) a décidé de rebaptiser le cinéma municipal du nom de l’acteur au prétexte qu’il soit natif de la commune. En faisant cela, le maire socialiste Ali Rabeh, proche de Benoit Hamon, et son conseil municipal remisent au placard Jean Renoir, inoubliable réalisateur de « La Grande Illusion » et de « La Règle du jeu ».

Obus nord-coréens sur front ukrainien : le cadeau de Kim à Poutine

La grande presse l’avait évoqué, OMERTA l’a constaté, ce sont bien des obus fabriqués en Corée du Nord qui ont en partie assuré l’approvisionnement de l’artillerie russe pilonnant les troupes ukrainiennes, comme le raconte Régis Le Sommier dans le quatrième numéro de notre magazine disponible en kiosque dès le jeudi 8 février.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL