Enquêtes

Inside Arménie : la lutte dans le silence

Alors que les yeux de la communauté internationale étaient rivés sur la guerre en Ukraine, où une équipe de nos journalistes suivait le conflit, notre grand reporter Aïcha Hmissi est partie suivre un conflit moins médiatisé. Celui-ci oppose l'Azerbaïdjan à son voisin, l'Arménie.
 
Il y a deux ans, les deux ennemis étaient déjà en guerre. Malgré un accord de fin des hostilités signé le 9 novembre 2020 par Nikol Pachinian (Premier ministre arménien) conférant à l’Azerbaïdjan les territoires conquis (dont une partie du Haut-Karabagh), les affrontements n’ont jamais cessé. Depuis, l’Arménie a vu, petit à petit, son territoire rétrécir.
 
La reprise des affrontements entre ces deux pays en septembre dernier fut particulièrement meurtrière. On dénombre aujourd'hui plusieurs centaines de morts, ce qui fait de ces combats les plus violents depuis ceux de 2020.
 
Si depuis des siècles, le plus vieux pays chrétien du monde lutte pour sa survie, l’enfermement de Poutine dans la guerre en Ukraine l'a placé sous une épée de Damoclès. 

À retrouver dès le 16 novembre pour nos abonnés.

La rédaction d'OMERTA

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Jean Hamon

Il y a 1 ans

Signaler

0

Les documentaires vont bientôt être disponible sur le site internet.

serge bagdadlian

Il y a 1 ans

Signaler

0

je suis abonné et il m'est impossible de voir les reportages même sur l'application

catherine BESSONE

Il y a 1 ans

Signaler

0

Désolée... Suivant Régis Le Sommier depuis des années et surtout depuis quelques mois, j'attendais avec impatience le 16 novembre... : l'appli bug, et les reportages ne sont pas visibles sur le site... En plus, les regarder sur mon smartphone, l'écran est trop petit, alors j'espère vraiment qu'on pourra les voir sur un ordi ou la télé...

Patrick Jobart

Il y a 1 ans

Signaler

0

Premier reportage que je regarde sur Omerta. Félicitations à Aïcha Hmissi pour son courage à aller en personne dans des endroits particulièrement dangereux. La parole est donnée aux deux parties (malgré les réticences des azeris). J'ai apprécié l'intervention des spécialistes de géopolitique qui m'ont fait voir la situation sous un autre angle. Excellent début. Merci et bonne continuation. (j'attends avec impatience la fonction chromecast.)

FLORENCE PELLETAN

Il y a 1 ans

Signaler

0

mais pas sur ChromeBook ?

FLORENCE PELLETAN

Il y a 1 ans

Signaler

0

et moi j'ai un chrome book et l'appli n'est pas dispo ?

Xavier-Loup Beirnaert

Il y a 1 ans

Signaler

1

C'est disponible uniquement sur l'appli pour le moment 😉

Camille Rigambert

Il y a 1 ans

Signaler

0

je suis abonnée et je n'arrive pas a voir les reportages ...

Etienne Belondrade

Il y a 1 ans

Signaler

1

Test d’un nouvel abonné du coup :)

À lire

« La question des mineurs victimes d’abus sexuels devrait constituer une priorité de politique publique »

Un entretien d’OMERTA avec Béatrice Brugère, secrétaire générale du Syndicat Unité Magistrats, auteur du livre "Justice : la colère qui monte" (L’Observatoire) et Delphine Blot, magistrate.

Législatives : Ces personnalités de la droite et du centre qui soutiennent l’initiative d’Éric Ciotti

Anciens ministres, parlementaires ou maires, issus de la droite libérale, ils approuvent le choix du Président des Républicains de nouer des accords électoraux avec le Rassemblement national pour gagner les élections législatives. Revue des effectifs.

Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge à Volodymyr Zelensky

Accueil en Normandie, honneurs militaires aux Invalides, discours à l’Assemblée nationale… Rien n’était trop bon trop beau pour encenser le controversé président ukrainien qui souhaite voir les occidentaux augmenter fortement leur soutien à sa croisade défensive contre les Russes.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Débat entre Régis Le Sommier et BHL