Géopolitique

Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge à Volodymyr Zelensky

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Emmanuel Macron ne jure plus que par lui, comme s’il était pour lui un talisman politique. Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine a décidemment le droit à tous les égards. Toujours revêtu de son désormais célèbre T-shirt kaki est reçu en grande pompe le 6 juin en Normandie pour les célébrations du 80e anniversaire du débarquement allié, alors que les Russes en étaient exclus. Il y salue chaleureusement les vétérans américains ayant traversé l’Atlantique pour assister à l’évènement.

Dans la foulée, donnant un entretien controversé (pour cause d’élections européennes) à la télévision française, Emmanuel Macron a annoncé que l’armée française allait former 4 500 combattants ukrainiens, en France et en Ukraine ? Il a également annoncé la fourniture d’avions de chasse Mirage 2000-5 aux Ukrainiens. Une livraison qui prendra évidemment plusieurs mois, tout comme former les pilotes ukrainiens sur ce modèle d’avions. 

Honneurs militaires et discours devant les députés


Pour Volodymyr Zelensky, la journée du 7 juin a commencé par les honneurs militaires en présence du ministre des Armées, Sébastien Lecornu, dans l’enceinte des Invalides, le panthéon militaire français où repose l’empereur Napoléon. Ensuite, il s’est dirigé non loin de là, en direction du Palais Bourbon où siège l’Assemblée nationale, pour prononcer un discours devant les députés en présence du Premier ministre Gabriel Attal. Certains députés, comme Nicolas Dupont-Aignan, ont annoncé la veille qu’ils ne se rendraient pas à cet évènement, Olivier Marleix et Marine Le Pen, respectivement présidents des groupes parlementaires LR et RN avaient, eux, protestés contre l’agenda de cette allocution, programmée à deux jours des élections européennes. « Les bancs des députés sont clairsemés » précise Le Figaro sur son site internet.

On notait néanmoins la présence de plusieurs anciens Premier ministres français comme Alain Juppé ou Manuel Valls. Marine Le Pen, présidente du groupe RN, et sa garde rapprochée étaient …

Jacques Cognerais

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

« La question des mineurs victimes d’abus sexuels devrait constituer une priorité de politique publique »

Un entretien d’OMERTA avec Béatrice Brugère, secrétaire générale du Syndicat Unité Magistrats, auteur du livre "Justice : la colère qui monte" (L’Observatoire) et Delphine Blot, magistrate.

Législatives : Ces personnalités de la droite et du centre qui soutiennent l’initiative d’Éric Ciotti

Anciens ministres, parlementaires ou maires, issus de la droite libérale, ils approuvent le choix du Président des Républicains de nouer des accords électoraux avec le Rassemblement national pour gagner les élections législatives. Revue des effectifs.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier