Société

[EDITORIAL] Pâques : les catholiques de France entre inquiétudes et espérance

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Ces deniers inclinent plus fortement à droite que ceux des générations précédentes selon les enquêtes d’opinion et ce pour une raison simple à en croire les sociologues : les familles conservatrices ont mieux transmis leur foi religieuse que les familles progressistes. Chez les catholiques pratiquants diverses inquiétudes ont fait jour ces dernières années. Tout d’abord, en matière bioéthique, ils s‘inquiètent du projet de loi sur la fin de vie qui doit être présenté en conseil des ministres en avril et devrait être examiné à l’Assemblée nationale à partir du mois de mai. Comme beaucoup de soignants, les catholiques estiment qu’il est dangereux pour la société de lever le tabou de l’euthanasie et du suicide assisté qui remet en cause l‘un des commandements central du décalogue : « Tu ne tueras point. »

Sur un plan plus matériel, les catholiques français s’inquiètent de la montée des actes antichrétiens qui peuvent aller jusqu’à des actes terroristes, comme l’assassinat du père Jacques Hamel dans la banlieue de Rouen. Le 5 mars dernier, un islamiste égyptien de 62 ans a été interpellé par la DGSI alors qu’il projetait de s’en prendre à la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

Autre sujet d’actualité : l’entretien des églises, propriété des communes depuis la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905. La confiscation des biens religieux s’est alors faite en contrepartie de l’obligation perpétuelle d’entretien de ce patrimoine par les pouvoirs publics, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas dans les faits. 

La succession du pape interroge 


L’Église de France se félicite néanmoins d’une croissance sensible du nombre de baptêmes d’adulte, 12 000, soit une hause de 30 % en un an. Une réalité qui peut être analysée en terme de quête de sens dans un monde chaque jour plus matérialiste. Mais il ne faut pas sous-estimer non plus à ce sujet le rattrapage d’un certain nombre de fidèles dont les parents, peu ou plus pratiquants, n’ont pas cru bon de les faire …

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

[Analyse] Joe Biden se retire, voici Kamala Harris

Notre directeur de la rédaction revient sur la démission expresse du Président sortant des Etats-Unis d'Amérique et son probable remplacement par sa vice-présidente, Kamala Harris comme candidate du Parti démocrate face à Donald Trump.

[Éditorial] La France parlementaire à l’arrêt, Emmanuel Macron seul aux commandes

Faute de majorité parlementaire et prétextant l’ouverture des Jeux Olympiques, le Président de la République a renvoyé la formation d’un nouveau gouvernement à la mi-août. En attendant, Gabriel Attal et son équipe démissionnaire continuent d’expédier les affaires courantes. La situation est inédite mais pas sans solutions.

La gauche radicale poursuit sa guerre contre la filière agroalimentaire française

Le Village de l’eau de Melle (Deux-Sèvres) a été l’occasion d’une action massive des écologistes radicaux à la Rochelle dirigée contre les gros producteurs et collecteurs de céréales utilisant les infrastructures du port de La Pallice. Plusieurs centaines d’activistes ont commis de nombreuses dégradations dans la préfecture de Charente-Maritime ce samedi 20 juillet.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL