Société

[Éditorial] : Euthanasie, le débat confisqué

La lecture des articles est réservée aux abonnés

Pourquoi avoir fixé l’examen de la loi sur le suicide assisté la semaine précédant l’élection des députés français au Parlement européen est-on en droit de se demander ? Soit pour en noyer sa portée politique, soit pour mettre en difficulté certains opposants. Dans tous les cas s’est plutôt la première possibilité qui s’est réalisée : les Français ne se sont nullement intéressés au débat. Un débat qui oppose au fond depuis des années deux personnalités très différentes : Line Renaud, chanteuse sans talent que la mort semble avoir oubliée (elle a 95 ans) mais infatigable militante de l’euthanasie. De l’autre, l’un des écrivains français vivant les plus connu au monde, Michel Houellebecq, pas catholique pour un sou mais farouche opposant à l’euthanasie.

Michel Houellebecq s’engage une nouvelle foi sur le sujet


Dans le mensuel L’Incorrect de juin, disponible en kiosque, Michel Houellebecq s’en explique dans un débat avec le rabbin Haïm Korsia et le prêtre catholique Pierre Vivarès. Ce qui choque l'écrivain dans ce projet de loi, « c’est l’idée effrayante et répugnante que la dignité peut, d’une manière ou d’une autre, être lié à l’état de santé, c’est-à-dire une chose qu’on peut perdre ».Pour lui, « l’euthanasie est tout sauf un sujet de spécialiste. Tout le monde va être confronté à l’agonie d’un proche. Tout le monde ». 

L’hypocrisie de ce projet de loi est de traiter dans le même texte la question des soins palliatifs, encore inexistants dans de nombreux départements et celle du suicide assisté par le personnel médical ou un proche (presque assuré d’avoir des séquelles psychologiques graves par la suite). Un mélange qui a nourri une fronde importante des personnels médicaux concernés, réunis dans la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), présidée par le docteur Claire Fourcade. 

Des député RN au côté des LR pour s'opposer au texte


Il est un peu étrange au premier abord de noter les nombreuses interactions existants les militants LGBTQI+ et …

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

Législatives : Ces personnalités de la droite et du centre qui soutiennent l’initiative d’Éric Ciotti

Anciens ministres, parlementaires ou maires, issus de la droite libérale, ils approuvent le choix du Président des Républicains de nouer des accords électoraux avec le Rassemblement national pour gagner les élections législatives. Revue des effectifs.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge à Volodymyr Zelensky

Accueil en Normandie, honneurs militaires aux Invalides, discours à l’Assemblée nationale… Rien n’était trop bon trop beau pour encenser le controversé président ukrainien qui souhaite voir les occidentaux augmenter fortement leur soutien à sa croisade défensive contre les Russes.

Quand le général de Gaulle refusait de commémorer le 6 Juin 1944

Si depuis trente ans, les commémorations des principaux anniversaires du débarquement anglo-américain sur les côtes normandes sont orchestrées, et parfois instrumentalisées, par les Présidents de la République française, il n’en a pas toujours été le cas.

Europe : à quelques jours des élections, la grogne des agriculteurs ne retombe pas

Dans cette semaine préélectorale, les agriculteurs européens se mobilisent, des Pyrénées à Bruxelles pour défendre leurs intérêts et alerter l’opinion. En France c’est le syndicat Coordination rurale qui demeure le plus mobilisé, la FNSEA restant en retrait.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL