Économie

Décisions, revirements, marche arrière : à quoi joue Elon Musk avec Twitter ?

 
Les décisions d’Elon Musk au sujet de Twitter laissent les observateurs perplexes. Depuis son rachat de la plateforme le 28 octobre dernier pour la somme de 44 milliards de dollars, la presse se goberge des changements de trajectoires opérées par l’insatiable patron de Tesla et SpaceX. Le dernier en date, c’est la décision d’annuler le licenciement de plusieurs dizaines de salariés, après s’être rendu compte qu’ils étaient indispensables au bon développement de la plateforme. Vendredi 4 novembre, ils étaient environ 50% des 7500 salariés, soir plus de 3600 employés à apprendre leur licenciement par mail. Certains ont engagé une action en justice pour protester. Le milliardaire a justifié sa décision par le besoin de rentabiliser rapidement son achat : « Concernant la réduction des effectifs de Twitter, il n'y a malheureusement pas le choix lorsque l'entreprise perd plus de 4M$/jour », a-t-il indiqué dans un tweet. 

 Le média du digital Le Blog du Modérateur, liste les nouveautés qu’Elon Musk entend mettre en place pour réformer en profondeur l’oiseau bleu.  C’est d’abord avec le dispositif Twitter Blue qu’il souhaite permettre au plus grand nombre de faire certifier son compte, moyennant un abonnement de 8$ par mois. Ce dispositif est, pour l’heure, en place aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Un revirement récent prévoit finalement de ne pas rendre cet abonnement obligatoire pour les personnes ayant déjà fait cette démarche de certification. Une fonctionnalité d’ajout de textes longs aux tweets devrait mettre « fin à l’absurdité des captures d’écran du bloc-notes », explique le milliardaire. Optimisation de la recherche, monétisation de contenus pour les créateurs, suspension des comptes usurpateurs d’identité, formation d’un conseil de modération de contenu… Twitter veut innover, et s’imposer comme le moteur de la communication, du lien social et de l’information le plus fiable du monde. 
 
Le réseau social Mastodon fait le plein de nouveaux utilisateurs 
 
C'est naturellement que les anciens utilisateurs déçus de Twitter fuient la plateforme au profit d'un nouveau réseau social : Mastodon fait le plein de nouveaux profils et atteint le million d’utilisateurs mensuels. Créé par le développeur allemand Eugen Rochko, il permet de partager des messages, des images et des vidéos, dans une limite de 500 caractères. Au lieu de « tweets », Mastodon nomme ses messages « toots », un mot argotique anglais qui veut dire « chérie » ou « poupée ». La plateforme fonctionne de manière décentralisée, avec plusieurs serveurs. Les utilisateurs ont malgré tout accès à l’ensemble du réseau, rappelle France Info.

Jack Dorsay, le cofondateur de Twitter, a fait savoir son regret d’avoir vendu le réseau social à Elon Musk. Dans un tweet, il s’accuse d’être le  « responsable de la raison pour laquelle tout le monde est dans cette situation », arguant d’avoir voulu « augment[er] la taille de l'entreprise trop rapidement ».

La Rédaction d'Omerta

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire

À lire

L’Assemblée nationale effectue sa rentrée dans une ambiance surchauffée

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale a réélu sa présidente macroniste mais elle sera sous le contrôle d’un bureau majoritairement aux mains des élus du Nouveau front populaire. Le Rassemblement national, de son côté, a été tenu à l’écart des différents organes de gestion de la chambre des députés.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

États-Unis : J.D. Vance, un possible ticket gagnant pour Donald Trump

Le candidat républicain à la présidence des États-Unis a choisi le jeune sénateur de l’Ohio comme colistier en prévision de son affrontement électoral avec Joe Biden. Issu des classes populaires, ancien du Corps des Marines, écrivain converti au catholicisme, son profil détonne au sein de la classe politique américaine.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier

Débat entre Régis Le Sommier et BHL