Géopolitique

Allemagne : la tentation conservatrice de l’AfD

A six mois du prochain scrutin européen, l’AfD occupe la deuxième place dans les sondages d’opinion outre-Rhin, derrière la CDU/CSU mais devant le SPD du chancelier Olaf Scholz. Né en Allemagne de l’Est, juriste de formation, de confession catholique et ancien membre de la CDU, le docteur Maximilian Krah, 46 ans, député européen sortant de l’AfD, est parvenu à se faire désigner l’été dernier comme tête de liste de son parti pour les élections européennes du 9 juin 2024. Les éditions de la Nouvelle Librairie ont eu la bonne idée de traduire son livre programmatique en français. Il y plaide pour une droite de conviction, tentant de dégager un corpus idéologique au-delà des élans protestataires portés depuis sa naissance par l’AfD, parti associé au Rassemblement national (RN) au niveau européen.

Pour étayer sa stratégie, Maximilian Krah s’appuie sur des auteurs conservateurs d’origine allemande comme Thomas Mann (1875-1955), Oswald Spengler (1880-1936), Carl schmitt (1888-1985) et Leo Strauss (1899-1973). Sur fond du constat lucide de l’effondrement du christianisme en Europe occidentale ces dernières années, Maximilian Krah prône l’émergence d’un conservatisme clairement enraciné à droite pour préserver ce qui peut l’être face à la tentation libérale. 

Préserver l’ordre naturel


L’intérêt de sa démarche est notamment de se situer dans une logique civilisationnelle considérée comme ressort face à la crise existentielle des droites européennes trop souvent écartelées entre tentation progressiste et réflexe réactionnaire : « C’est précisément parce que la politique identitaire de gauche est en train de détruire tout l’ordre traditionnel et naturel qu’il est temps de mettre en place une politique identitaire de droite. » Renvoyer la gauche dans ses cordes en l’affrontant sur son terrain, voilà son pari. 

Conscient qu’une convergence des forces conservatrices européennes est nécessaire sur le Vieux continent et qu’elle doit aboutir à une indépendance par rapport aux intérêts propres des États-Unis, Maximilian Krah plaide pour une « indépendance stratégique » de l’Europe, dont on devine qu’il est bien conscient de la difficulté qu’il y aura à la faire naître tant l’atlantisme prospère au sein des élites politiques continentales.

Maximilian Krah, Allemagne : plaidoyer pour une droite identitaire, La Nouvelle Librairie, 276 p., 21 euros.

Jérôme Besnard

Soutenez un média 100% indépendant

Pour découvrir la suite, souscrivez à notre offre de pré-abonnement

Participez à l'essor d'un média 100% indépendant
Accédez à tous nos contenus sur le site, l'application mobile et la plateforme vidéo
Profitez de décryptages exclusifs, d'analyses rigoureuses et d'investigations étayées

Commentaires

de Rosanbo Georges

Il y a 5 mois

Signaler

0

Pour arriver à une indépendance stratégique, il faut une armée forte...dont ne disposent pas les allemands. D'autre part les divergences franco-allemandes en matière d'armement remontent au début des années 60 et n'ont jamais été soldées: AMX30/Léopard1, Typhoon/Rafale (et d'autres)... A chaque fois qu'il y a une tentative de produire en commun, il y a échec! le dernier en date, pas encore tout à fait avorté: le char commun (encore) MGCS.

À lire

[Éditorial] La France parlementaire à l’arrêt, Emmanuel Macron seul aux commandes

Faute de majorité parlementaire et prétextant l’ouverture des Jeux Olympiques, le Président de la République a renvoyé la formation d’un nouveau gouvernement à la mi-août. En attendant, Gabriel Attal et son équipe démissionnaire continuent d’expédier les affaires courantes. La situation est inédite mais pas sans solutions.

La gauche radicale poursuit sa guerre contre la filière agroalimentaire française

Le Village de l’eau de Melle (Deux-Sèvres) a été l’occasion d’une action massive des écologistes radicaux à la Rochelle dirigée contre les gros producteurs et collecteurs de céréales utilisant les infrastructures du port de La Pallice. Plusieurs centaines d’activistes ont commis de nombreuses dégradations dans la préfecture de Charente-Maritime ce samedi 20 juillet.

Nice : un incendie criminel tue trois enfants

Dans la nuit du mercredi au jeudi 18 juillet, un incendie s’est déclaré à Nice. Le nombre de victimes s’élève à sept personnes dont trois enfants. La piste criminelle est envisagée.

Dernier train pour Benoît Duteurtre

Le monde des lettres françaises pleure la mort prématurée d’un romancier antimoderne, nostalgique d’une France généreuse où la douceur de vivre n’était pas un vain mot. Benoît Duteurtre avait redonné de fort belle façon leurs lettres de noblesse aux trains, aux vaches, à l’opérette et aux plages normandes.

Enfance en danger : Karl Zéro, Mathieu Bock-Côté et Najat Vallaud-Belkacem au menu d’OMERTA

Le cinquième numéro papier d’OMERTA , d'ores et déjà disponible en kiosque, frappe fort en abordant des thématiques trop souvent taboues, des scandales volontiers mis sous le boisseau, en lien avec l’avenir de nos enfants.

À Voir

Iran : retour d'expérience sur CNews de Régis Le Sommier